La contre-visite médicale, une procédure régie par la loi

(0 avis - Donner son avis)
Contre-visite médicale
10 place Vendôme
75001 Paris (France)
adresse et contact Contre-visite médicale, Paris, France
Top'Reduc
  • Envie de détente et bien-être dans l'un des plus beaux spas de Paris ? Profitez de cette offre exceptionnelle et -10% sur l'ensemble des soins de la Villa Thalgo. (Hors Offres remisées et Abonnement)
    Code promo pour Spa Villa Thalgo à Paris : AFFIL2016
  • CenpacValeur en % : 20, Cumulable avec les promotions : Non, Cumulable avec les soldes : Non, Valable sur total panier sans frais de port, Valable pour les nouveaux clients uniquement : Non, Conditions particulières : -20% sur votre adhésif personnalisé en ligne directement dans votre panier
    Code promo pour Cenpac : -20% sur votre adhésif personnalisé
Top'Site
  • masantefacile.com : devis gratuit assurance santé personnalisée
  • assurland.com : Faites confiance au n°1 de l'assurance

La contre-visite médicale est un acte légal auquel sont reliées certaines règles qu'un employeur, qui en a recours, doit respecter. Il en est de même pour l'employé, qui doit se conformer à certaines conditions.

Pour pouvoir jouir de son droit de recourir à la contre-visite médicale pour contrôler les éventuelles absences de ses salariés, un employeur se doit de respecter certaines clauses. Le salarié absent, doit également se conformer à certaines règles pour pouvoir jouir d'un arrêt de travail. Les détails.

Les mentions légales concernant la contre-visite médicale.
La contre-visite médicale est un acte légal de l'employeur, reconnu par la législation française. Ce droit de regard est certifié dans les statuts de la Fonction Publique tandis que pour le secteur privé, ce droit est cité dans les conventions collectives et par un article mentionné dans la loi dite de « Mensualisation ».
Ainsi, pour l'employeur du secteur privé, la contre-visite médicale constitue la contrepartie de l'obligation de verser au salarié absent, un complément de salaire. Selon la loi, au cours de son arrêt de travail, l'employé ne jouit que d'une indemnité journalière pour combler en partie la perte de salaire, sous réserve d'avoir occupé son poste de travail et donc d'avoir versé les cotisations sociales. Le contrôle médical est donc une procédure légitime, qui consiste à vérifier si un arrêt maladie est bien justifié par des raisons de santé ou s'il ne l'est pas.
En outre, l'entreprise est dans son plein droit de recourir à une contre-visite médicale à tout moment, en mandatant un médecin agréé. Ceci est stipule dans le code de la Santé Publique.

Les obligations du salarié en arrêt de travail.
Lorsqu'un employé s'absente, ce dernier doit transmettre son avis d'arrêt de travail avant mois de deux jours. Dans le cas contraire, l'employeur peut adopter certaines dispositions disciplinaires et même les plus sévères telles que le licenciement pour faute grave.
De plus, lorsque le salarié est en arrêt de travail, ce dernier doit respecter les heures de sortie établies par son médecin traitant. Ces heures de sortie, qui entrent en ligne de compte dans le cadre d'une contre-visite médicale, doivent par ailleurs être informées à l'employeur.
Pour un séjour maladie en dehors de sa région, l'employé doit acquérir un accord de la Caisse Primaire d'Assurance Maladie et en aviser son employeur.

Les obligations concernant le versement des indemnités aux salariés absents.
La Caisse Primaire d'Assurance Maladie a le devoir de verser à l'employé absent des indemnités journalières, après un délai de carence de trois jours, hormis en ce qui concerne une maladie professionnelle, un accident de travail ou une prolongation d'arrêt de travail.
De son côté, l'employeur se doit de s'acquitter des indemnités complémentaires qui sont verser à partir du premier jour de l'arrêt de travail, à la condition que le salarié ait plus de trois années d'ancienneté.
La Caisse de prévoyance doit également versée une complémentaire, dans le cas où elle est souscrite par l'entreprise. Celle-ci assume la totalité ou une partie du paiement des indemnités complémentaire que l'employeur doit verser.
Cependant, en cas de non respect de certaines règles inscrites dans la législation de la contre-visite médicale, le salarié risque de perdre son droit de jouir de ces indemnités.

Ce communiqué concerne le site contre-visite-medicale.com : L'importance de l'application du contrôle médical au sein d'une société. Il a été ajouté le 03/09/2012 par Contre-visite-medicale.com.

Un communiqué plus récent est associé à contre-visite-medicale.com : Le contrôle médical patronal : les obligations et les droits de l'entreprise.

Pour en savoir plus rendez-vous sur contre-visite-medicale.com, La contre-visite médicale, une procédure régie par ...

avis très positif (0)
avis positif (0)
avis neutre (0)
avis négatif (0)
avis très négatif (0)
Sites similaires
https://fraudial.fr/

Fraudial est un réseau de médecin Français qui sont mandatés par l'entreprise pour procéder à des …

fraudial.fr
http://www.medicat-partner.fr/

Aujourd'hui, après plus de 20 ans d'activité, MEDICAT PARTNER travaille avec les plus grands groupes …

medicat-partner.fr
http://www.controle-medical.com/

Si vous faites face à des situations récurrentes d'arrêt de travail abusif et que votre taux …

controle-medical.com
http://www.ngawa-avocat-paris.fr/

Le Cabinet Ngawa défend les intérêts des salariés devant le Conseil de Prud'hommes de Paris, mais …

ngawa-avocat-paris.fr
http://www.dominicduvalavocat.ca/

La vie d'un travailleur au Québec peut être complètement bouleversée par un accident du travail. Le …

dominicduvalavocat.ca
http://www.ngawa-avocat-paris.fr/

Comment porter plainte aux prud'hommes et quels sont les délais à respecter ? Avocat en droit du …

ngawa-avocat-paris.fr